Le jury 2012

Co-Présidents du jury

Alexandre DE LA PATELLIÈRE et Matthieu DELAPORTE

Affiche Festival Regards Croisés © Copyright David Koskas
 

Réalisateurs
Alexandre de la Patellière, auteur, réalisateur et producteur est né en1971. Fils du metteur en scène et scénariste Denys de la Patellière, il débute dans le cinéma comme assistant réalisateur. Il devient par la suite responsable du développement des longs métrages chez RF2K, la société de production de Dominique Farrugia, de 1997 à 2001.

Matthieu Delaporte, né la même année, est auteur, scénariste et réalisateur pour le cinéma et la télévision. Après des études d’Histoire et Sciences Po, il réalise son premier court-métrage «Musique de Chambre». Il rejoint ensuite Canal+ où il est en charge des fictions du Vrai Journal de Karl Zéro (1996-2001).

«Le Prénom» est leur première pièce. Jouée entre Septembre 2010 et juin 2011 au Théâtre Edouard VII, mise en scène par Bernard Murat, le spectacle est le plus grand succès de l’année théâtrale. L’adaptation qu’ils en ont réalisée, avec Patrick Bruel, Valérie Benguigui, Charles Berling, Guillaume de Tonquédec et Judith El Zein, sortie au cinéma le 25 avril dernier a réuni trois millions et demi de spectateurs. Alexandre et Matthieu préparent actuellement une nouveau film et une nouvelle pièce de théâtre.

Les membres du jury

  • Pierre ADENOT

    Compositeur

    Né en 1965, Pierre Adenot reçoit une formation classique au Conservatoire de Lyon. Il y obtient un premier prix de hautbois et de contrepoint. À 15 ans, il compose sa première musique de film, «La Réussite» de Brice Mallier.

    Alliant une solide formation classique (CNR de Lyon) à un apprentissage très poussé du Jazz auprès de Clare Fischer, Pierre Adenot s’impose très vite comme un arrangeur et un orchestrateur aux couleurs riches et subtiles : il collabore actuellement avec Calogero et Charles Aznavour.

    Parallèlement a ses activités d’arrangeur, il se distingue dans la composition de musiques originales pour le cinéma, la télévision et la publicité.
    Parmi ses collaborations les plus fidèles : «Kennedy et moi», «A la petite semaine» et «La vérité ou presque» de Sam Karmann. Les réalisateurs à faire appel à lui sont nombreux : Alexander Payne, Richard Lagravenese, Wes Craven et plus récemment Jean-Pierre Améris pour «Les émotifs anonymes».

    Pierre Adenot a été récompensé, entre autres, par le Grand Prix de la SACEM pour la musique du film «Les Aveux de l’innocent» de Jean-Pierre AMÉRIS.

    En 2012, il compose, orchestre et dirige à Abbey Road la musique de la nouvelle publicité de Cartier : L’Odyssée, une oeuvre grandiose pour plus de 80 musiciens et 60 voix.

  • Anne CARRIERE

    Éditrice

    Elle publie des ouvrages de littérature (étrangère le plus souvent) destinée au « grand public », mais aussi des documents, des biographies, des guides…
    Fille de Robert Laffont, elle créée sa propre maison en 1993. Le romancier brésilien Paul Coelho est son auteur-phare. Elle a publié toutes ses oeuvres, soit plus de cinq millions d’exemplaires vendus en France.

  • Jean-pierre Guérin

    Producteur cinéma et TV

    Après quelques années d’enseignement, Jean-Pierre Guérin devient journaliste puis Directeur de l’Information sur TF1.

    En 1987, il crée GMT productions et devient producteur. En 25 ans d’activités, Jean-Pierre Guérin a su faire de GMT l’une des plus importantes sociétés d’audiovisuel. Elle compte à son actif environ 400 films de télévision, près de 80 heures de documentaires et des séries dont : «Julie Lescaut», «Diane femme flic», «Boulevard du palais» et «Famille d’accueil».

    Il produit des films très remarqués comme «Monte-Cristo», «Dans la tête du tueur», «Le Grand Charles», «Flics», «Ali Baba» et «Napoléon», un des plus gros budgets de la fiction, primé aux Emmy Awards américains.

    Jean-Pierre Guérin est aussi présent au cinéma. En 2010 il produit «Mammuth» de Benoît Delépine et Gustave Kervern, puis en 2011, «Le Grand soir» des mêmes auteurs qui vient de remporter le prix spécial du jury à Cannes dans la section «Un certain regard».

    Il fait également l’ouverture du Festival de Berlin 2012 avec «Les Adieux à la reine» réalisé par Benoît Jacquot.

  • Luc LEPRETRE

    Auteur

    Il est l’auteur d’un roman paru en 2009 «Club VIP – Very Invalid Personnality». Il écrit avec le pédo-psychiatre Marcel Rufo «Regards Croisés sur le handicap» où se font entendre en alternance la voix du médecin en écho à celle de Luc Leprêtre qu’un accident de montagne a rendu tétraplégique.

    Ce sont deux voix singulières qui s’interrogent sur le basculement d’une vie lorsque le verdict de la médecine tombe, irrévocable, définitif, scientifique : « Tu ne pourras plus jamais marcher ». Le livre évoque des anecdotes de la vie quotidienne du handicapé.

    Luc Leprêtre, par la grâce de son talent d’écrivain, arrive à modifier notre regard sur le handicap et donne dans un style pétillant une narration éclairée par l’humour de celui qui a tourné la page du handicap.

  • Daniel METGE

    Réalisateur

    Daniel Metge est né en 1970 dans le Rhône, qu’il n’a jamais voulu quitter. Littéraire contrarié lancé dans une excitante carrière d’informaticien, il réalise à la trentaine qu’il souhaite se consacrer à ce qui le passionne vraiment : raconter des histoires.

    Au début des années 2000, il se forme à l’écriture de scénario à la Scène sur Saône et fonde avec quelques auteurs émergents lyonnais l’association Prémisses.

    Il réalise trois courts-métrages : «Ciels de traîne» (2008), «Ornières» (2010) et «Mon amoureux» (2011) qui vient de remporter le prix France Télévision du Court Métrage 2012.

    Il prépare actuellement le tournage d’un pilote de série en format court, «Ils vécurent heureux», et développe un projet de premier long métrage, «Atomes», bénéficiant d’une bourse d’écriture de la région Rhône-Alpes. Il est par ailleurs intervenant dans la formation de scénaristes Filmots de Scène 7, à Lyon.

  • Isabelle OTERO

    Comédienne

    Isabel Otero a appris son métier de comédienne au théâtre national de Strasbourg. En 1985, remarquée au festival d’Avignon, elle débute au cinéma dans un film suisse, «Derborence» de Francis Reusser, qui ira en compétition au festival de Cannes.
    Suivent plusieurs films de cinéma, «L’Amant magnifique» d’Aline Isserman avec Hippolyte Girardot, «Terre sacrée» du Chilien Emilio Pacull ou encore «La Buena Vida» de l’Espagnol David Trueba qui remporte plusieurs prix.

    Ses choix la portent de préférence vers des films dits indépendants jusqu’à ce qu’elle commence une carrière à la télévision, tout en enchaînant des spectacles au théâtre, en particulier avec Georges Lavaudant à Lyon et Avignon.

    À la télévision s’enchaînent des succès d’estime comme « Les enfants dans les arbres» avec Robin Renucci, «L’amour est un jeu d’enfant» avec Richard Bohringer ou encore «Viens jouer dans la cour des grands» de Caroline Huppert avec Isabelle Carré. Quelques 25 films plus tard, elle accepte de tourner une série policière : ce sera «La crime» puis «Diane, femme flic».
    Elle participe également au film de sa soeur, la réalisatrice Mariana Otero dans «Histoire d’un secret», film documentaire sur leur mère.
    Isabelle Otero vient de terminer le tournage d’un film à Lille pour FR3 «Suite, 327». Elle travaille actuellement à l’écriture de ses propres projets et s’engage auprès d’associations de protection de la nature.

  • Caroline PIOCHON

    Dessinatrice Animation

    Caroline Piochon est diplômée des Gobelins en conception et réalisation de films d’animation depuis 2005.

    Elle est aujourd’hui animatrice, character designer et illustratrice. Depuis 2010, elle réalise les illustrations de la série «Jade et le royaume magique».

    Caroline Piochon enchaîne les projets d’animation avec : «Le magasin des sucuides», le générique de «Gainsbourg, une vie héroïque», «Titeuf». Elle participe également à la création et la réalisation de personnages : «Perspolis», «Little Caribou», «Light Fields», etc.

  • Salome STEVENIN

    Comédienne

    Elle débute à 3 ans dans «Peaux de vaches» de Patrica Mazuy, mais c’est Philippe de Broca qui lui donne le goût du jeu en la dirigeant dans le téléfilm «Le Jardin des plantes», en 1994. On la retrouve par la suite dans «La Belle verte» de Coline Serreau, «Soleil» de Roger Hanin ou «Love me» de Laetitia Masson.

    En 2002, après «Mischka» de son père Jean-François Stévenin, elle part prendre des cours de théâtre à Oxford, avant de revenir en France tenir le rôle féminin central du trio amoureux de «Douches froides» d’Anthony Cordier, qui lui vaut sa première nomination au César du meilleur espoir féminin.

    En 2007, elle joue dans «Il a suffi que maman s’en aille» de René Féret et «Regarde-moi» d’Audrey Esrougo.
    Elle réalise ensuite son premier court métrage, «Baïnes».
    C’est en 2009 qu’elle est à nouveau nominée au César du meilleur espoir en 2009 pour son rôle dans «Comme une étoile dans la nuit» de René Feret.
    Elle reçoit également le prix de la révélation féminine au festival de La Rochelle pour «Cigarettes et bas nylon» de Fabrice Cazeneuve.

    En 2011, Roschdy Zem la choisit pour jouer dans «Omar m’a tuer».
    À la télévision, elle est au casting de «Joseph l’insoumis» de Caroline Glorion.
    Elle débute au théâtre dans «Hymne à l’amour 2» de Scarron.

    Elle remporte plusieurs prix d’interprétation pour des courts métrages dont «Mon amoureux» de Daniel Metge. Elle joue la fille de Jean Reno dans «Comme un Chef « de Daniel Cohen.

    On vient de la voir dans «Madame Solario» de René Féret et dans la série «Le Sang de la vigne» avec Pierre Arditi.

Nos Partenaires

Festival Regards Croisés

Créé en 2009 à l’initiative de l’association L’Hippocampe,  Regards Croisés est le premier Festival de films Courts Métrages sur le thème « Métiers et Handicaps ». Il contribue ainsi à promouvoir les politiques menées en faveur du handicap, mais aussi à l’échange d’expertises à partir de films où les compétiteurs du Festival expriment en 6 minutes maximum, de manière drôle, décalée ou sérieuse leur vie au travail.

L'hippocampe

Association L’Hippocampe

4 allée des Aubépines – 37250 VEIGNE
02 47 26 27 52
contact[at]festivalregardscroises.com

Concours de la bande dessinée

L’Hippocampe, Concours BD,
28 Rue Mirabeau, 16000 ANGOULEME
www.hippocampe-culture.fr