Conférence

La conférence se déroule sous forme de table ronde. Elle repose sur des interventions et des témoignages de professionnels et laisse la place à l’interaction avec le public.

 

 

acte-de-conference

 

Jeudi 9 Novembre 2017

picto-conferenceL’accès à l’emploi et du parcours professionnel des diplômés de l’enseignement supérieur en situation de handicap

La Conférence sera animée par Robert Durdilly (administrateur de l’association L’Hippocampe et ex-Président de l’Union Française de l’Électricité) avec l’appui de Paul-Eric Laurès (journaliste).

Le thème retenu en 2017 est celui « de l’accès à l’emploi et du parcours professionnel des diplômés de l’enseignement supérieur en situation de handicap ». Cette Conférence sera l’occasion d’évoquer les attentes des entreprises dans ce domaine, qui jugent souvent l’offre des diplômés en situation de handicap comme trop faible, mais aussi de traiter la question de la préparation des étudiants en situation de handicap à leur future vie professionnelle et des freins qu’ils rencontrent dans leur cursus et en particulier dans leur démarche de recherche d’emploi. Une première expérience de mise en dialogue entre étudiants et entreprises au cours d’un séminaire réalisé dans le cadre du Festival Regards Croisés 2014 a pleinement révélé l’intérêt d’un travail de préparation et d’accompagnement des étudiants.

La Conférence sera l’occasion de dresser un état des lieux de la situation, des progrès accomplis depuis la loi de 2005 mais aussi des difficultés encore nombreuses à surmonter qu’elles soient d’ordre matériel ou d’ordre psychologique du fait des stéréotypes qui restent prédominants. Cette Conférence permettra aussi de faire connaître les pistes de solution sur lesquelles travaillent des acteurs impliqués issus du secteur de l’enseignement ou du monde des entreprises. Le plus souvent ces acteurs interviennent dans le cadre d’associations dont la mission est d’apporter des solutions concrètes en termes de préparation et d’accompagnement des étudiants en situation de handicap comme de sensibilisation des entreprises et de l’adaptation de leur processus d’accueil des stagiaires ou de recrutement du côté des entreprises. Elle sera l’occasion de s’interroger sur le rôle qui pourrait être attendu de la part des services de l’Etat et des services publics concernés relevant de l’éducation nationale ou du secteur médico-social.

La Conférence bénéficiera de la présence d’un grand témoin, Patrick Gohet, Adjoint au Défenseur des Droits. Il pourra ainsi donner sa vision pour progresser sur cette thématique de l’accès à l’emploi des personnes en situation de handicap, dans la logique de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité dont il est en charge.

Une saynète, interprétée par Luc Leprêtre et Charles Meurisse à l’ouverture de la conférence, illustrera cette problématique en cherchant à mettre en scène  les « représentations » et les non dits. Ainsi le capitaine Surcouf va être face à un entretien d’embauche auquel il ne s’attend pas.

.

conference-participantParticipants

Didier Roche de L’UPTIH (Union Professionnelle des Travailleurs Indépendants Handicapés).
Cette association a pour objet de faire en sorte que le monde de l’entreprise et les services publics considèrent les Travailleurs Indépendants Handicapés (TIH) comme des acteurs économiques à part entière. Depuis la loi Macron de 2016, le recours à des TIH est pris en compte dans l’obligation d’emploi de personnes en situation de handicap.
L’UPITH a un rôle de représentation des TIH à l’échelle nationale. Elle apporte aussi son appui aux personnes en situation de handicap qui ont un projet d’entrepreneuriat. Elle les sensibilise, les renseigne, les aide à la prise de décision. Elle propose des modules d’accompagnement (tutorat, coaching, mentorat, modules collectifs….). Implantée dans 2 régions, elle continue son développement pour étendre son impact.

Xavier Quernin, chargé de mission handicap à l’école d’ingénieurs UniLaSalle de Beauvais et Rouen, représente la Conférence des Grandes Ecoles dont il est animateur du groupe handicap.
La Conférence des Grandes Ecoles regroupe 220 Grandes Ecoles, essentiellement en France mais aussi à l’étranger. Elle porte deux projets, le premier étant Paris 2024 avec l’appui de Ryadh Sallem, champion paralympique. Son deuxième projet est celui de donner un statut International aux étudiants en situation de handicap  dans le but de faciliter leur mobilité internationale.  Un dossier a été déposé dans ce sens auprès de l’ONU dont le résultat ne sera pas connu avant plusieurs mois. Par ailleurs la conférence des Grandes Ecoles a procédé à une analyse de la charte handicap en vue de réaliser un état des lieux de la prise en compte du handicap dans les Grandes Ecoles. Ses résultats pourraient être connus en novembre.

Servane Chauvel est Déléguée Générale de l’ARPEJEH, association dont l’objectif est d’améliorer la formation, la qualification et l‘emploi des personnes handicapées.
Elle réunit  des entreprises et des acteurs publics de tous secteurs, engagés dans une politique active en faveur de l’emploi des personnes handicapées. Son but premier est de rapprocher les jeunes en situation de handicap du monde de l’entreprise. Elle plaide pour une sensibilisation de ces jeunes très tôt, dès la 3 ème. Elle propose des actions en direction des jeunes en lien avec les entreprises, du type visites d’entreprises, dispositifs de parrainage, forums…

Stéphane Forgeron représente  LADAPT – association pour l’insertion sociale et professionnelle des handicapés et qui accompagne 16000 personnes – et anime Le Club des cadres handicapés visant à promouvoir la diversité dans la stratégie d’entreprises.
Stéphane connait à titre personnel le sujet puisqu’il est déficient visuel et est diplômé d’HEC. Il a pu ainsi mesurer l’écart dans son déroulement professionnel par rapport à ses camarades d’école valides. Il présentera LADAPT qui s’intéresse en tout premier lieu à la question de l’accompagnement dans l’emploi, très faible aujourd’hui. L’ADPAT promeut l’emploi accompagné qui est encore à l’état embryonnaire et qui souffre d’un manque de moyens. C’est pourtant une voie prometteuse qui devrait, pour s’imposer, bénéficier d’un soutien de l’Etat.

Christian Grapin Directeur de l’Association TREMPLIN, Études – Handicap – Entreprises.
L’objet de TREMPLIN est, en Ile-de-France et en région, d’impliquer les grandes, moyennes et petites entreprises dans l’accompagnement des lycéens et étudiants handicapés tout au long de leur parcours d’études jusqu’à leur entrée dans l’emploi. Son objectif est de permettre à ces jeunes d’atteindre des niveaux de qualification et d’expérience qui faciliteront leur intégration professionnelle. L’action de TREMPLIN en direction des entreprises est de les aider à passer d’une volonté et d’une politique d’intégration en faveur des personnes handicapées à une réalité d’accueil, de formation et d’insertion. Aujourd’hui, l’association est soutenue par près de 200 entreprises partenaires. TREMPLIN a réalisé une étude d’envergure en association avec le cabinet 4VentsGroup sur la perception et la situation concrète les personnes en situation de handicap dans l’enseignement supérieur et le monde du travail. Christian Grapin nous en présentera les principaux enseignements. Christian Grapin est également le fondateur du Concours Vidéo handicap étudiant TousHanscène®

Nicolas Bissardon a créé et lancé le salon Hello Handicap développé par Handicap.fr.
C’est le plus grand salon de recrutement en ligne dédié aux travailleurs handicapés. Son idée de création est née des difficultés à organiser des salons physiques qui ont tendance à s’essouffler rapidement. Il se tient deux fois par an en avril et octobre et facilite la mise en relation pour une recherche d’emploi ou de stages en alternance. Il permet ainsi de rapprocher profils de candidats et offres à pourvoir. Chaque édition voit participer de 8000 à 17000 candidats et de 50 à 80 entreprises représentées par 500 à 800 recruteurs. Nicolas Bissardon évoquera également le Club Hangagés qui est un réseau d’entreprises mobilisées pour promouvoir l’emploi des personnes handicapées, en partageant les bonnes pratiques, les expériences et en développant des projets communs.

Jean-Louis Ribes, ancien joueur de rugby de haut niveau, est le fondateur et le dirigeant de l’entreprise adaptée DSI (Distribution Services Industriels) qui emploie 750 salariés, pour la plupart en situation de handicap, dans toute la France.
Il a gagné le prix de l’entrepreneur social en 2008. DSI propose des services de haute technologie avec son propre laboratoire de recherche fondamentale et de recherche appliquée. Dans ce cadre il a recruté deux doctorants issus du CNRS. Il a conclu également une convention avec le rectorat pour accompagner des jeunes issus de l’enseignement secondaire et  les professionnaliser très tôt dans leur parcours. Il est convaincu qu’il est possible de permettre à des jeunes en situation de handicap de trouver un chemin vers l’emploi, même pour ceux qui se trouvent éloignés de l’emploi.

Fanny de Rauglaudre a reçu le prix du jury du concours vidéo d’Arts Convergence pour Carpe Diem, court métrage qu’elle présente à la sélection de Regards Croisés pour l’édition de cette année à Saint Malo.
Elle est artiste plasticienne, diplômée de l’enseignement supérieur  (Beaux-arts Bordeaux complétés d’une formation en art thérapie). Elle vient  de rejoindre  l’association Arts Convergences comme attachée au développement et  témoignera de son parcours.

Eric Molinié, Secrétaire Général de Dalkia, a été Président de la HALDE, vice Président de l’AFM et Président de l’AFM Téléthon.
En tant que diplômé d’HEC, il nous parlera de son parcours, des difficultés qu’il a dû surmonter dans sa formation et sa carrière professionnelle. A la lumière de son expérience, il nous fera part de son point de vue sur l’accompagnement souhaitable des étudiants en situation de handicap de la part de l’Education Nationale, des Grandes Ecoles ou encore des entreprises.

Nos Partenaires

Festival Regards Croisés

Créé en 2009 à l’initiative de l’association L’Hippocampe,  Regards Croisés est le premier Festival de films Courts Métrages sur le thème « Métiers et Handicaps ». Il contribue ainsi à promouvoir les politiques menées en faveur du handicap, mais aussi à l’échange d’expertises à partir de films où les compétiteurs du Festival expriment en 6 minutes maximum, de manière drôle, décalée ou sérieuse leur vie au travail.

L'hippocampe

Association L’Hippocampe

4 allée des Aubépines – 37250 VEIGNE
02 47 26 27 52
contact[at]festivalregardscroises.com

Concours de la bande dessinée

L’Hippocampe, Concours BD,
28 Rue Mirabeau, 16000 ANGOULEME
www.hippocampe-culture.fr