Conférence

La conférence se déroule sous forme de table ronde. Elle repose sur des interventions et des témoignages de professionnels et laisse la place à l’interaction avec le public.

 

 

acte-de-conference

 

Jeudi 6er octobre 2016

picto-conferenceLe handicap psychique

La Conférence du Festival Regards Croisés de 2015 a eu pour thème le handicap psychique. Devant l’intérêt qu’elle a suscité et les demandes exprimées de la renouveler, l’édition 2016 de la Conférence conservera le même thème et prolongera celle de 2015 en apportant de nouveaux témoignages, expériences et regards d’experts. Les formes de handicap psychique sont en effet très variées et leurs conséquences dans l’environnement de travail souvent mal connues. Les responsables d’entreprises jugent ce type de handicap souvent complexe et générateur d’inquiétude, du fait de leur méconnaissance du sujet, pour les managers comme pour les collègues de travail.

L’UNAFAM (l’union des familles et amis des personnes malades et/ou handicapés psychiques) a établi que 2 millions de personnes (soit plus de 3% de la population) souffrent de troubles psychiques sévères et que 3 millions de personnes sont très proches de ces personnes, ce qui fait 5 millions de Français concernés directement par le trouble psychique en France.

Dans ce contexte, chacun est susceptible d’être confronté au handicap psychique qui peut apparaître au cours d’une vie professionnelle. Quelle possibilité d’intégration en milieu ordinaire ou protégé ? Quel accompagnement peut être proposé ? Quel rôle peuvent jouer les structures et associations spécialisées dans ce domaine ?  Autant de questions auxquelles la table ronde cherchera à apporter des éléments de réponse à partir d’avis d’experts, de témoignages et d’expériences.

 Dans le domaine du handicap psychique, les préjugés sont nombreux et les craintes voire les peurs suscitées par cette forme de handicap constituent souvent un obstacle difficile à surmonter pour les employeurs.

 Une saynète, interprétée par Luc Leprêtre et Charles Meurisse à l’ouverture de la Conférence, illustrera cette problématique en cherchant à mettre en scène les «représentations» et les non-dits.

 

 

conference-participantParticipants

Première table ronde :

Antoine Lesur, ANDRH
Antoine Lesur co-préside la Commission Handicap de l’ANDRH. Ancien DRH dans de grandes entreprises, il s’implique depuis 8 ans sur la thématique du handicap et des risques psychosociaux en proposant notamment des accompagnements d’entreprise et des formations, des coachings, du codéveloppement… Il connait bien, par son expérience et sa pratique, les difficultés liées à l’intégration des personnes en situation handicap psychique.

Il évoquera la part des préjugés dans le regard porté mais aussi dissimulation fréquente et sentiment de honte de la part des intéressés en situation de handicap.

Il parlera  de l’accompagnement qu’il a réalisé d’une personne schizophrène qui a permis son maintien dans l’emploi dans une grande entreprise.

Alice Vignaud, diplômée en éducation thérapeutique du patient
Alice Vignaud est  devenue « patient expert » après avoir connu des troubles bipolaires qu’elle a aujourd’hui surmontés. Elle a organisé la première journée mondiale sur le trouble bipolaire qui a réuni plus de 400 personnes

Elle nous fera part de sa propre expérience du trouble bipolaire et nous apportera son éclairage sur la thématique de l’accompagnement et du maintien dans l’emploi.

Enfin, elle nous donnera les principaux enseignements de la première journée mondiale sur le trouble bi polaire.

Valérie de Launay et Annick Hennion, Fondation Falret
Valérie de Launay et Annick Hennion viendront témoigner au titre de leur expérience au sein de la Fondation Falret dont l’ambition est de de faire progresser la condition des personnes touchées par les troubles de santé mentale et la perception du grand public sur cette cause.

Valérie de Launay a une expérience du point de vue de l’entreprise acquise au sein de Malakoff Mederic. Elle interviendra notamment sur les questions de maintien dans l’emploi et d’intégration dans l’entreprise.

Annick Hennion est Directrice Générale de la Fondation Falret. Elle apportera de son côté son éclairage sur les types de handicap psychique, sur l’accompagnement et sur les structures d’accueil existantes.

Fabienne Germond, Clubhouse
Fabienne Germond est membre du Clubhouse Paris qu’elle a rejoint après la manifestation de son handicap psychique. Elle nous fera part de ses situations vécues, de ses difficultés et des acteurs clés qu’elle a rencontrés. Elle évoquera ses nouvelles perspectives. C’est parce que elle a gardé espoir qu’elle peut aujourd’hui témoigner de son parcours.

 

Deuxième table ronde :

Julien Lovera et Mohamed Moufid, Association ISATIS  
ISATIS est une Association présente dans le Sud Est de la France et qui représente maintenant 51 établissements et services accueillant plus de 3000 personnes par an. Elle s’intéresse en particulier aux solutions d’accompagnement pour les personnes atteintes de troubles psychiques.

Julien LOVERA est Responsable Territorial Vaucluse/Hérault chez Isatis et Mohamed MOUFID est Psychologue Clinicien dans le champ de l’insertion professionnelle. Ils interviendront tous les deux sur la thématique de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi.

Laurence Dupin et Pierre Le Roy, Arts Convergences  :
Laurence Dupin nous exposera l’approche d’Arts Convergences qui intervient pour la dé-stigmasition de la maladie psychique à travers la promotion artistique de personnes atteintes de troubles psychiques.

Elle présentera ses principales réalisations et les bénéfices attendus pour les personnes en situation de handicap psychique.

Lors de la table ronde, Pierre Le Roy, réalisateur,  interviendra. Il a participé à la première exposition d’Arts Convergences, dans un musée. Il montre avec humour et talent à travers ses vidéos comment la prise en considération de ses différences lui permet de prendre une place entière dans la société au-delà de la maladie. Aujourd’hui, son témoignage met en lumière comment la créativité artistique et sa reconnaissance permettent le rétablissement.

Majid Kabdani, IB PROD
Majid Kabdani a co-fondé, avec son épouse Sophie en décembre 2015, Itinéraire Bis Prod (IB PROD), société  coopérative et participante spécialisée dans la production artistique et le conseil socio-culturel pour un public en situation de handicap mental et connaissant des troubles de comportement sévères  Il a créé le collectif ARTYPIQUE, troupe d’artistes connaissant un handicap psychique ou mental et évoluant aux côtés d’artistes reconnus sur la scène française et internationale. Il viendra présenter ses différentes initiatives notamment les associations qu’il a créées telles que A CHACUN SES VACANCES, spécialisée dans la création de loisirs, ou encore SERVICE PLUS A LA PERSONNE qui accompagne les bénéficiaires à tout moment de leur quotidien. Majid Kabdani est membre du jury du Festival Regards Croisés 2016

 

Présentation des structures et associations représentées à la table ronde

ANDRH
Créée en 1947, l’ANDRH est une association loi 1901 au service des professionnels des ressources humaines représentant les entreprises et organisations de tous secteurs d’activité et de toutes tailles, publiques et privées, nationales et internationales. Avec plus de 5 000 membres, organisée en 80 groupes locaux, dont 18 en Ile-de-France, elle est la plus grande communauté de professionnels des ressources humaines en France. Depuis plus de soixante-cinq ans, l’ANDRH anticipe et accompagne l’évolution des métiers des ressources humaines et est devenue, au fil des années, la communauté de référence dans le débat RH.

Fondation Falret
La Fondation Falret, créée en 2013 sous l’égide de la Fondation Notre-Dame, prolonge la vision du Docteur Jean-Pierre Falret. Elle ambitionne de faire progresser la condition des personnes touchées par les troubles de santé mentale et la perception du grand public sur cette cause. Elle a vocation à favoriser l’émergence de réponses originales et adaptées, proposées par des acteurs œuvrant dans le champ de la santé mentale, en finançant des actions de recherche, prévention et sensibilisation, pour renforcer la qualité d’accompagnement de ce public et les aider à retrouver leurs forces.

Pour cela, elle agit autour de 3 axes majeurs :

  • Encourager le Développement d’actions nouvelles et diversifiées en réponse aux besoins spécifiques des personnes présentant des troubles de santé mentale
  • Lutter contre la stigmatisation et l’exclusion des personnes en souffrance psychique
  • Développer et financer la recherche-action dans le champ de l’accompagnement en santé mentale

Association ISATIS
ISATIS, à l’origine AZUR UNAFAM, est le fruit de la solidarité entre plusieurs familles de malades qui, à l’initiative de Gérard Grandclément, actuel Président d’honneur de l’association, ont uni leurs forces pour :

  • Faire entendre leur souffrance et celle de leurs proches auprès du plus grand nombre et en particulier des pouvoirs publics
  • Tenter de pallier le manque de solutions d’accompagnement pour les personnes souffrant de troubles psychiques en lien avec une maladie reconnue ou consécutifs à une adaptation sociale difficile et à l’exclusion

C’est ainsi qu’est créée à Nice, en 1997, la première structure d’accueil de l’association : le « Club Orion ».  Ce foyer d’accueil médicalisé (ou FAM) de jour a depuis ouvert la voie à de nombreux autres établissements et services spécialisés, puisque ISATIS représente maintenant  51 établissements et services accueillant plus de 3000 personnes par an.

Arts Convergences
Arts Convergences existe depuis 2013, elle participe à la dé-stigmatisation de la maladie psychique en soutenant la production et la promotion artistique de personnes souffrant de troubles psychiques. La participation à des ateliers tout au long de l’année permet d’aboutir à des expositions dans des musées ou des lieux dédiés.

Le principe de cette approche est que le regard du public se porte sur l’art des personnes en situation de handicap psychique et non plus sur la maladie même si celle-ci peut devenir le sujet de cet art.

L’association Arts Convergences soutient l’artiste dans son cheminement professionnel lorsque cela est possible.

Association Clubhouse
Les clubhouses ont pour vocation d’accompagner les personnes qui, après un traitement médical le plus souvent long et douloureux, souffrent d’un trouble mental et qui aspirent à une vie « normale » y compris dans l’accès à l’emploi. Elles ont un besoin vital d’accompagnement vers l’insertion sociale et professionnelle. Cet accompagnement est très insuffisant en France et cette population est stigmatisée.

Basé sur un modèle d’insertion appelé « clubhouse » et qui a fait ses preuves depuis plus de 60 ans dans plus de 30 pays, l’association a ouvert à Paris en novembre 2011, le 1er clubhouse français.

Un Clubhouse a une structure composée d’un directeur, de 4 salariés et de 50 bénévoles. Il accueille de l’ordre de 150 personnes dans un nouveau lieu à La Villette, ce déménagement étant lié au succès de l’opération.

 

Nos Partenaires

Festival Regards Croisés

Créé en 2009 à l’initiative de l’association L’Hippocampe,  Regards Croisés est le premier Festival de films Courts Métrages sur le thème « Métiers et Handicaps ». Il contribue ainsi à promouvoir les politiques menées en faveur du handicap, mais aussi à l’échange d’expertises à partir de films où les compétiteurs du Festival expriment en 6 minutes maximum, de manière drôle, décalée ou sérieuse leur vie au travail.

L'hippocampe

Association L’Hippocampe

4 allée des Aubépines – 37250 VEIGNE
contact[at]festivalregardscroises.com

Concours de la bande dessinée

L’Hippocampe, Concours BD,
28 Rue Mirabeau, 16000 ANGOULEME
www.hippocampe-culture.fr